Physiopathologie

physiopathologieLa SEP est une maladie inflammatoire du système nerveux central(SNC). La gaine de myéline constitue la cible du processus pathologique. Il en résulte une altération de la conduction de l’influx nerveux expliquant les signes cliniques.

Les plaques de démyélinisation peuvent être réparties au sein de toutes les zones myélinisées du SNC (cerveau, moelle, nerf optique) expliquant la diversité des signes cliniques. Elles peuvent évoluer vers la sclérose (d’où le nom de sclérose en plaques) ou régresser avec une remyélinisation. Il coexiste ainsi des lésions d’âge et d’évolution différents dans le SNC. L’atteinte du neurone peut survenir secondairement à la destruction de la myéline expliquant dans ces cas l’installation progressive d’un handicap.

La cause précise de la SEP reste inconnue. Elle fait intervenir le système immunitaire. La principale hypothèse propose que, durant l’enfance, certains globules blancs pourraient se « préarmer » pour attaquer plus tard la myéline du SNC en rencontrant un ou des agents infectieux (virus, bactérie…). Puis, à l’âge adulte, ces globules blancs se réactiveraient dans le sang circulant leur permettant de traverser la barrière « sang-cerveau » pour rentrer dans le SNC. La réaction immunitaire pourrait alors avoir lieu aboutissant à une attaque de la myéline.

 

Clinique
Diagnostic
Evolution - Pronostic
Traitement
Vaccinations
Conclusion